Voyage à San Marcos

Du 1er au 15 avril dernier, des membres du CA de Jumelage St-Félix et des amis de l’organisme se sont rendus sur le terrain afin de visiter nos partenaires et de voir l’avancement des réalisations des divers projets en cours. Tous et chacun de nos visiteurs ont été chaleureusement accueillis par nos membres partenaires et sont unanimes sur la générosité des gens de San Marcos et de leur reconnaissance envers l’aide tant appréciée de Jumelage St-Félix.

Un merci tout particulier à nos amis et membres de Jumelage St-Félix pour leur contribution volontaire dans l’apport de ce voyage et de vos précieux témoignages.

Voyez les témoignages recueillis ainsi que quelques photos de ce mémorable séjour:

Visite à San Marcos, 1er au 15 avril 2017.

Je suis une des sept personnes qui a fait le voyage à San Marcos, ville jumelée à St-Félix de Cap-Rouge. Nous allions sur place afin de s’assurer que les dons remis en Honduras étaient bien reçus pour des projets demandés et soient bien réalisés pour les habitants de la région de St-Marcos.

Pendant sept jours nous avons visité plusieurs projets des cinq dernières années. L’équipe qui nous a reçus fût très bien structurée. J’ai participé à chacune et les douzaines de projets visités nous démontrent bien leur existence et la nécessité de chacun.

Ayant participé avec ma conjointe au financement du système d’aqueduc pour El Jicarito cette visite nous a bien démontré l’ampleur de ce projet, des besoins se rattachant à 43 foyers pour une population de 258 personnes. Un très grand succès.

Nous avons été reçus par des familles sympathiques remplis d’amour et de gaité. Tous avaient beaucoup de reconnaissance pour la participation financière de la population de Cap-Rouge

Quel beau voyage!

Louis-Philippe Nadeau, Cap-Rouge

Leur sourire et leur accueil chaleureux nous ont apporté beaucoup de bonheur, comme un bouquet de fleurs à sa portée avec un art de plaire aux donateurs.

Louisette Bilodeau, Cap Rouge

 

 

Publicités

Merci à la Fondation Québec Philanthrope

AVR8028LR-150x150La Fondation Québec Philanthrope tenait le 27 avril dernier, à la Société du Domaine Maizerets de Québec, sa « Soirée printanière de remises officielles des aides financières », à différents organismes à but non lucratif dont Jumelage St-Félix faisait partie.  Grâce à la générosité du Fonds Ethel-Mooney-et-Paul-Bégin, Jumelage St-Félix recevait une aide financière pouvant ainsi venir en aide à son projet « Jovenes en Accion« .

Merci encore pour votre engagement à la solidarité et votre confiance envers nos projets!

P1000514

Une soirée mémorable

C’est vendredi le 24 mars 2017 qu’avait lieu en l’église de Cap-Rouge la soirée bénéfique pour Jumelage St-Félix ayant comme invité Mme Joan Bluteau. C’est soirée fut des plus mémorables grâce à la générosité de Mme Bluteau accompagnée de sa pianiste Mme Lucie Cauchon.

Mme Bluteau nous a fait vivre une gamme d’émotion en interprétant son répertoire musical allant de la chanson française, espagnole, hébreu jusqu’à quelques-unes de ses chansons interprétées lors de la tournée du Cirque du Soleil « Alegria ». Joan Bluteau nous a réservé un rappel en nous envoutant par une merveilleuse chanson de Dalida.

À tous ceux qui ont accepté l’invitation et étaient présents à cette merveilleuse soirée, nous tenons grandement à vous remercier de votre support envers Jumelage St-Félix et sommes très reconnaissants de vos précieux dons remis lors de cet évènement. C’est avec un immense plaisir que nous espérons vous revoir très prochainement.

Jumelage St-Félix et toute son équipe vous disent encore une fois,

MERCI!

                                                                                   

Merci à Lucie Lacroix pour son message du 29 janvier 2017

16265938_1522965591062034_5976456552681330523_nEn 2003, des membres de notre paroisse ont mis sur pied l’organisme Jumelage St-Félix dans le but de soutenir les gens de la communauté de San Marcos de Colon au Honduras. Depuis ce temps, plusieurs personnes se sont impliquées au sein du conseil d’administration et à chaque année, nous venons vous témoigner de ce que nous avons réalisé grâce à vos dons.

San Marcos est une paroisse de 25,000 habitants au sud du Honduras. Le centre urbain de 7,000 personnes est entouré de 68 petites communautés dont la moitié ont une école primaire qui desservent les 18,000 autres habitants. La dynamique de notre jumelage avec cette paroisse est toujours la même : les gens expriment des besoins pour leur communauté et une organisation partenaire les transforme en projets concrets. De façon générale, nous assurons le coût des matériaux et ils offrent la main d’œuvre. C’est un beau partenariat.

En 2016, nous avons réalisé 3 types de projets; plusieurs reliés à la vie quotidienne, un autre axé sur le leadership des jeunes et d’autres en regard de la scolarisation des enfants.

Sur le plan de la vie courante, plusieurs familles n’ont pas accès à l’eau potable à leur maison. Nous avons appuyé la construction des systèmes qui permettent d’acheminer l’eau potable à 252 habitants du village d’El Jicarito et à 82 personnes à La Laguna. Nous avons construit 20 réservoirs d’eau qui permettent à 120 habitants du village de Las Brisas de conserver l’eau de façon appropriée près de leur maison. Dans le hameau d’El Boqueron, les besoins étaient davantage centrés sur l’évacuation des eaux usées. Nous avons co-financé l’installation de nombreuses latrines ou des toilettes de base, dont bénéficient 368 personnes de cette communauté.

Pour une 4ième année, nous avons soutenu financièrement le programme de formation « Jeunes en action ». Il s’agit d’une formation qui s’adresse à des jeunes de 17 à 20 ans, qui les invite à travailler en équipe et à réaliser des petits projets utiles dans leur communauté. En apprenant aux jeunes à se faire confiance et à développer leur leadership, nous croyons que ce sera porteur pour la communauté. D’ailleurs, plusieurs jeunes qui ont suivi cette formation se retrouvent volontaires par la suite dans nos projets avec la communauté.

Sur le plan de la scolarisation, nous avons aménagé 1 salle de récupération dans 4 écoles différentes pour les élèves du primaire qui ont des difficultés. En achetant de la peinture, des petits bureaux et des fournitures scolaires, nous avons permis à des bénévoles de rénover des salles inutilisées et d’offrir à 200 enfants des séances de rattrapage leur permettant de réussir leur cours et d ‘éviter le décrochage.

Bien sûr ces projets sont à petite échelle et ils ne changeront pas le monde. Mais ils apportent un peu plus de dignité à la vie quotidienne, de la fierté à participer à améliorer la vie communautaire et de l’espoir pour ces jeunes à qui on dit : Tu es capable et tu n’es pas seul !

Dans le texte des Béatitudes d’aujourd’hui, on dit : Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice et heureux les artisans de paix. Comme nous, vous êtes sensibles à l’écart qui s’agrandit entre les riches et les pauvres. Bien que nous souhaitions tous plus de partage et d’équité, nous nous sentons bien impuissants face à ce phénomène. Ensemble, nous avons l’occasion d’être des artisans de paix en collaborant aux projets de Jumelage St-Félix. À la sortie de la messe, on vous remettra un document qui vous explique les différentes façons de vous impliquer. Nous vous demandons d’en prendre connaissance et de continuer à nous soutenir financièrement.

En terminant je vous réitère qu’on ne vous demande d’argent au cours de la messe car la quête est dédiée totalement à notre paroisse. Ce que nous souhaitons, c’est que vous preniez connaissance du document qu’on vous remettra à la sortie de l’église et nous retournez, si vous en avez le goût, l’enveloppe qui est déjà pré-adressée .

C’est une invitation à devenir un artisan de paix.

Lucie Lacroix

 

Une soirée magique vous attend le 24 mars 2017

Jumelage St-Félix désire remercier tous les paroissiens pour leur générosité dans leurs dons offerts lors des célébrations des 28 et 29 janvier – Messes en association avec San Marcos.

Cependant, afin de pourvoir aux besoins de la communauté  de Los Ranchos pour la réparation de leur système d’eau potable, nous vous invitons à inscrire à votre agenda la date du vendredi 24 mars 2017, à 19 h 30.

En ce début de printemps, une Soirée Magique vous attend à l’église de Cap-Rouge avec la chanteuse madame Joan Bluteau accompagnée de sa pianiste  et accordéoniste  Lucie Cauchon. Madame Bluteau vous présentera son «Carnet de Voyage» issu de ses nombreuses tournées dans le monde avec le Cirque du Soleil ou autres.

Pré-vente : 20.$  –  À l’entrée : 25.$.  Billets en vente à la Maison paroissiale au 1460 rue Provancher, Québec.   Possibilité de réserver par téléphone au 418-871-3142

Merci de votre appui !

Assemblée annuelle 2016

Soirée d’information et assemblée générale
Lundi soir 21 novembre 19h30
Sous-sol de la maison paroissiale

Les membres du conseil d’administration de Jumelage St-Félix seraient heureux de vous informer et expliquer avec photos à l’appui les projets qu’ils ont appuyés avec vos dons depuis un an.

Le dynamisme des gens de San Marcos est remarquable et nous aimerions en parler avec vous, répondre à vos questions et échanger avec vous sur les possibilités d’avenir à San Marcos.

Soyez assuré(e) que votre présence serait très appréciée car votre encouragement est notre «salaire» comme bénévoles.
Meilleures salutations
Grégoire Bissonnette
Au nom des membres du conseil d’administration

 

P.S. : Voici la liste des projets que vous avez appuyés en 2015-2016:

a) Système d’eau pour El Jicarito
b) Un réservoir d’eau pour chaque famille de Las Brisas
c) Des latrines pour les maisons de El Boqueron
d) Un système d’eau pour La Laguna
e) Le programme Jovenes en accion : édition 2016
f) Les salles de récupération no 1-2 et 3 : San Francisco, Choluteca, Chinchayote
g) Salle de récupération no 4 : El Esfuerzo
h) Bourse pour Rudy Mateo

Homélie de Grégoire Bissonnette (messe de Jumelage 2016)

Homélie-dimanche 31 janvier 2016

On vient de voir dans la lecture de lÉvangile que le message de Jésus est une parole qui dérange. Jésus nest pas le genre de Messie que les Juifs attendaient : un Messie pour eux tout seuls, un Messie politique. Or Jésus nous dit dans cet évangile que le Messie est venu pour que les bien-portants sintéressent aux blessés de la vie et quil est venu aussi bien pour les Juifs que pour toutes les nations.

Dans la ligne du message de Jésus, jaurais lintention de vous déranger aujourdhui. Tout a commencé pour moi quand, en 1969, jai côtoyé des situations si misérables dans un pays du Tiers-Monde que jen suis resté marqué. Depuis ce temps, j’essaie de convaincre mes concitoyens de lurgence de faire quelque chose.

Jai alors découvert combien, nous des pays du Nord, nous étions choyés par la vie ! Avez-vous déjà pensé :

  • Pourquoi vous et moi, avons-nous eu la chance de naître dans un pays aisé?
  • Quavons-nous fait pour mériter davoir tous ces biens dont nous jouissons ?

Cette caricature (La NASA a dépensé 500 M$ pour savoir sil y a de leau sur Mars) ma fait beaucoup réfléchir. Oui, nous, les êtres humains nous cherchons des expériences toujours plus exotiques, mais cette caricature nous invite à penser que souvent, on oublie les plus simples réalités : nos voisins qui ont besoin de nous.

Jumelage St-Félix, cest une organisation quon a fondée en 2003 avec un groupe damis de Cap-Rouge. On veut sintéresser à des gens qui ne vivent pas sur Mars, mais à San Marcos, au Honduras, à moins de 4000 kilomètres dici. Au cours des dernières années, grâce à votre générosité, nous avons financé au moins dix projets dadduction deau dans les environs de San Marcos. On se rappellera que San Marcos est une petite ville de 7000 habitants, entourée de 68 villages dont plusieurs nont ni eau courante, ni électricité. Dailleurs, plusieurs enfants doivent faire plus de deux kms à pied pour aller à lécole dans un village voisin car il ny a que 34 écoles pour 68 villages.

Au cours de la dernière année, sur leur demande nous avons accepté deux projets de latrines, lun de 20 et lautre de 34 latrines dans deux hameaux différents. On est loin de nos toilettes silencieuses, mais les gens veulent plus dhygiène et plus de dignité dans leur entourage.

Dautre part, on a aussi, grâce à vous, accepté deux projets de salle de récupération scolaire. Deux professeures très dynamiques sont en train dimplanter ces locaux spéciaux. Dans les pays du Sud, le taux de décrochage est très élevé. Or, on sest rendu compte que la cause principale serait les échecs au cours des premières années du primaire. Les enfants se découragent et abandonnent lécole à la première occasion.

Ainsi, dans ces locaux, des finissants du secondaire viennent donner des heures de bénévolat pour aider, par des exercices pratiques, les 3 ou 4 élèves les moins avancés de chaque classe du primaire. Le taux de redoublage dans ces deux écoles a été ainsi réduit à zéro. Cest pourquoi, en fin de 2014, voyant les résultats intéressants, on leur a permis douvrir, en 2015, une troisième salle de récupération. Louverture dune nouvelle classe coûte environ 1500 $, alors que le fonctionnement coûte environ 350 $ par année.

Non contentes de tout cela, nos deux professeures honduriennes ont mis sur pied, il y a 3 ans, un programme appelé «Jeunes en action». Lobjectif est la formation au leadership de ces jeunes. La méthode est celle-ci : on choisit 30 jeunes de 17-20 ans intéressés. Puis, durant 8 samedis de suite, on leur fait faire des exercices théoriques et pratiques sur la façon de réaliser un micro-projet. Ensuite on les divise en 6 équipes de 5, et chaque équipe doit réaliser un micro-projet communautaire de moins de 300$. Chaque équipe doit trouver par elle-même au moins la moitié du budget. Savez-vous ce quon a constaté : cest quauparavant quand un jeune voulait faire quelque chose de différent dans sa communauté, les autres jeunes lui disaient (en espagnol): «Qui que tes toé pour vouloir faire cela 

Or, après trois ans de mise en place, déjà 5 des jeunes diplômés de ce programme nous ont écrit et, à leur demande, on a financé le matériel pour une toilette pour des aînés, un mur pour une famille monoparentale, un plancher de ciment pour une jeune maman qui vivait seule avec son bébé dans une maison sur plancher de terre. Que voit-on sur ce plancher de ciment ? Gracias Jumelage San Félix : Merci Jumelage St-Félix. Cest à vous que ce message est adressé, car nous ne sommes que les instruments de vos dons.

Mais, ce nest pas tout, les deux professeures, après 3 ans de succès, nous ont écrit en décembre dernier, pour nous dire que plusieurs auraient probablement le talent pour créer des micro-entreprises. Elles nous ont mis au choix entre réaliser la quatrième édition, ou créer un incubateur dentreprises. Après réflexion, nous leur avons suggéré de réaliser dabord la quatrième édition avec 30 jeunes nouveaux, mais aussi de nous mettre en contact avec des personnes de San Marcos qui ont déjà lexpérience davoir démarré une entreprise. Ainsi, on développe actuellement le genre dincubateur dentreprises à mettre sur pied, car on pense que la création dentreprises serait vraiment une avenue intéressante : il leur faut des emplois.

Je ne suis pas spécialisé en entreprises à but lucratif. Je fais donc un appel pressant : s’il y a des gens parmi vous qui sont propriétaires ou chefs d’entreprises et qui aimeraient aider notre groupe, je les supplierais de nous accorder une soirée. On aimerait échanger avec vous sur la façon de faire naître des petites entreprises à San Marcos : tout d’un coup que votre expertise pourrait leur être utile. Je vous invite donc à nous envoyer votre nom, courriel et téléphone, et on vous informera sur le moment de la rencontre?

Rappelons-nous que le Pape François a institué l’année 2016 comme l’année de la miséricorde. Le mot miséricorde vient de deux mots latins : miseria (misère) et cor (cœur). Autrement dit, il nous invite à avoir le cœur ouvert à la misère, à la peine des autres.

Il serait important de se souvenir qu’au dernier jour, le Seigneur ne nous demandera pas si nous sommes venus à la messe tous les dimanches. Non, il nous dira : «J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais nu…. » le reste vous le savez.

En terminant, comme par les années passées, on vous remettra à la sortie une enveloppe qui vous expliquera les différentes façons d’appuyer Jumelage St-Félix.

Les démunis du Tiers-Monde sont parmi les privilégiés de Jésus, ils sont nos frères, ils ont besoin de nous.

Merci de redonner de l’espoir aux parents de là-bas qui aimeraient tant que leurs enfants aient un meilleur avenir qu’eux.

Grégoire Bissonnette

418- 871-3142