Archive | mars 2015

Homélie de Pierre-Jacques Gauthier (messe de Jumelage St-Félix 2015)

Chaque rencontre est une fenêtre vers un nouvel horizon où l’on peut voyager dans l’ombre ou la lumière. Ainsi Jésus invita Simon, André, Jacques et tous les gens sur son passage à le suivre pour l’aider à bâtir un monde meilleur. En ce monde, finalement, près de 2 milles ans après, il est bon de vivre, mais en d’autres lieux, il est difficile de marcher les pieds nus et devenir un grand avec un travail pouvant réaliser une vie meilleure.

Lorsqu’on ferme les yeux, parfois l’on peut mieux voir ce qui est important. Il y a des portes pouvant nous créer un passage vers un monde différent du nôtre. Quand l’on regarde par cette porte, l’on peut y voir des enfants marchant les pieds nus vers l’école. En ce lieu, tel que le Honduras, il n’y a pas d’autobus jaune, il n’y a bien souvent qu’un repas par jour et des classes sans toit. Dans les cours, comme chez nous, des enfants ont de la difficulté à apprendre, mais là-bas, il n’y a pas d’aide aux devoirs ou d’explications pour comprendre et réussir pour ce diplôme si important afin de travailler.

Par cette porte, comme une fenêtre, l’on peut voir le peu de chance pour les enfants de développer leur potentiel humain dans le parascolaire où il peut apprendre l’entraide, l’esprit d’entrepreneur, le leadership, l’éveil aux besoins de sa communauté, etc. Car après l’école, si c’est possible pour lui d’y aller, il devra retourner à la maison aider au champ ou autrement.

Parfois la vie nous offre des rendez-vous, ce que l’on appelle le destin pour bien des raisons. Moi je suis venu à vous aujourd’hui pour vous parler de cette porte nous permettant de remercier la vie. Cette porte c’est ‘Jumelage St-Félix’ qui a transmis au Honduras des dons d’amour pour bâtir des toits d’école, des puits, des ponts, des écoles de métier et bien plus depuis plus de 10 ans.

Depuis deux ans, par cette porte, nous vous proposons de dire ‘merci’ à la vie en aidant les enfants aux pieds nus, en leur donnant le droit à leur rêve d’enfant dans un pays où rien n’est facile. Nous avons établi dans deux écoles l’aide à la réussite aux enfants en difficulté. Des professeurs sans emploi et d’autres enfants avec de bons résultats scolaires aident bénévolement sans compter les heures. Nous avons, grâce à des gens de cœur là-bas, donné naissance à une formation humanitaire pour les adolescents afin qu’ils réalisent des projets répondant aux besoins de leur communauté. Ainsi ils apprennent l’entraide, ils développent leur personnalité, apprennent le travail d’équipe, apprennent à être débrouillard et à avoir du leadership et bien plus.

Si vous regardez par cette porte, là-bas dans quelques années, nous pourrons dire que les enfants ont invité le bonheur à venir réaliser avec eux leurs rêves. Grâce à cette porte, je vous demande de dire merci à la vie avec moi par un don pour ces enfants. Ainsi nous pourrons continuer à les aider directement pour leur offrir une chance de plus, pas autant que nos enfants ici, mais par cette porte nous rapprochant d’eux, ils pourront voir la lumière et suivre le bon chemin.

Comme dans l’évangile, humblement je vous recommande cette grande aventure de cette porte pour remercier la vie au nom de notre héritage, les enfants. Un simple don pour un monde meilleur et le rêve d’un enfant pouvant devenir grand.

Nous avons besoin, pour la continuité de notre aide aux enfants, de quelques dollars pouvant valoir tellement plus là-bas. Nous aimerions également développer cette aide à plus d’écoles. Ainsi ils apprennent à s’aider à l’école et dans la communauté. Ils deviendront la relève des grandes personnes au grand cœur qui font équipe avec nous là-bas. Imaginez l’immense possibilité du principe d e payer au suivant. Quel beau rêve! Utilisons cette porte, jumelage St-Félix, pour dire merci à la vie. Le dimanche vous venez ici au milieu de la pierre à la rencontre de Dieu. Pour ma part, il y a près de 15 ans, je crois l’avoir vu dans les yeux d’une petite fille sans souliers dans les montagnes du Guatemala. Depuis, un don pour un enfant là-bas pour moi est la clé qui me mène jusqu’à lui.

Après la cérémonie à la sortie l’on vous remettra une enveloppe avec un document pour vous expliquer comment vous pouvez utiliser cette porte par un don pour dire merci. Ce que nous ferons aujourd’hui fera écho dans l’éternité. Je crois, pour ma part,  que nous ne sommes pas nos pensées, mais ce que nous faisons en cette vie.

Pierre-Jacques Gauthier

Publicités